26
January
2015
|
19:00
America/Tegucigalpa

Librairie le Carrefour to begin next chapter as virtual service

UAlberta’s French-language bookstore moving online this summer to reach more of Western Canada’s francophone community.

By NEWS STAFF 

 

(Edmonton) Librairie le Carrefour, the University of Alberta’s French-language bookstore, will be launching a new chapter in its history by offering enhanced sales and services online this summer. These online services will replace the physical bookstore currently located in La Cité francophone, where it has been a university-owned facility since 2008.

The university aims to replace the physical bookstore with a comprehensive virtual bookstore before the start of the next school year. After extensive consultation with various communities and stakeholders, the U of A has decided to expand and transform the services currently offered at Librairie le Carrefour to reach more of Western Canada’s francophone community.

“Students, and all Canadians, are increasingly going online for their information needs. Bookstores in particular are losing a significant portion of their market share to online sales and to other retailers. According to a 2012 report by BookNet Canada, less than 30 per cent of books sold in 2012 were purchased in a bookstore. The university’s bookstore operations are responding to this reality, but we remain committed to serving francophone and bilingual communities throughout Western Canada,” said Wayne Anderson, assistant director.

"We anticipate that this commitment will include the development and implementation of a virtual bilingual e-commerce store, attendance at major events that support the bilingual community and short-term localized service at Campus Saint-Jean."

The high cost of rent, utilities and marketing in a low-margin industry like bookselling make it a real challenge to stay afloat. In the past dozen years, Edmonton has seen the closure of several established independent bookstores, including the once-famous Greenwoods’ Bookshoppe. But as Gerald Beasley, vice-provost (learning services) and chief librarian for the U of A notes, “While it is difficult to provide competitive in-person or online bookstore services, we have an important mission to serve, as well as the great advantage of an in-depth knowledge of our customer base: the francophone community.”

Staff at Librairie le Carrefour will continue to provide outstanding advice and curatorial insight to students and community members from their new location at the university’s main Bookstore on the North Campus. Their expertise will be invaluable as the Librairie develops and maintains its enhanced online presence; it is already regularly sought by French teachers, students and parents in the Campus Saint-Jean neighbourhood and across the region.

Students, meanwhile, will be able to purchase textbooks at the main Bookstore and online. Furthermore, the need to serve Campus Saint-Jean students is well recognized by Dean Pierre-Yves Mocquais, who is exploring options with the Bookstore for providing an on-campus location for the sale of textbooks and other materials.

A migration to the online Librairie le Carrefour is a necessary evolution for the University of Alberta. The disappearance of one of the last physical French-language bookstores in Western Canada may be regarded as a loss, but the result may also be a more nimble bookstore service that will reach beyond the campus and the city.

Le Carrefour: un nouveau chapitre

À compter de cet été, Le Carrefour, la librairie française de l’Université de l'Alberta, va entreprendre un nouveau chapitre de son histoire en offrant des services en ligne améliorés. Ces services en ligne viendront remplacer la librairie physique qui est située à La Cité francophone. Rappelons que l’Université de l’Alberta s’était portée acquéreur de l’entreprise, en 2008.

L'Université a la ferme intention de remplacer la librairie actuelle par une librairie virtuelle, et ce, avant le début de la prochaine année scolaire. Après une série de consultation avec différents acteurs clé, notamment des membres de la communauté, l'Université de l'Alberta a décidé d'élargir et transformer les services offerts par la Librairie le Carrefour afin d’atteindre la communauté franco-albertaine dans son ensemble, de Grande Prairie à Lethbridge et de Cold Lake à Banff, sans oublier la communauté francophone de tout l'Ouest canadien.

« Les étudiants (et tous les Canadiens) se tournent de plus en plus vers les services en lignes pour leurs besoins en matière d'information. Les librairies en particulier sont en train de perdre une partie importante de leur part de marché au profit des ventes en ligne et à d'autres détaillants. Selon un rapport de 2012 par BookNet Canada, moins de 30 % des livres vendus en 2012 ont été achetés dans une librairie. Les dirigeants de la librairie de l'Université ont décidé de réagir à cette réalité, mais nous demeurons engagés à desservir les communautés francophones et francophiles dans l'Ouest canadien », a déclaré Wayne Anderson, directeur adjoint des librairies.

« Nous prévoyons que cet engagement comprendra le développement et la mise en œuvre d'un magasin bilingue virtuelle de commerce électronique, la participation à des événements majeurs qui soutiennent la communauté et fournir un service localisé ponctuel au Campus Saint-Jean », ajoute-t-il.

Au Carrefour et même dans les autres librairies de l’Université, le coût élevé des loyers et le marketing dans une industrie à faible marge comme la vente de livres constituent un véritable défi pour se maintenir à flot. D’ailleurs, au cours des 12 dernières années, plusieurs librairies indépendantes bien établies à Edmonton, comme le célèbre Greenwoods Bookshoppe ont dû cesser leur opérations.

Mais comme le fait remarquer Gerald Beasley, Vice-provost (Learning services) et Bibliothécaire en chef de l'Université de l'Alberta, « même s’il est difficile de fournir des services compétitifs, que ce soit en personne ou même des services de librairie en ligne, dans le cas du Carrefour, nous avons aussi une mission importante de bien servir notre clientèle première : la communauté francophone ».

Le personnel de la Librairie le Carrefour continuera à fournir des conseils et partager leurs connaissances exceptionnelles aux étudiants et aux membres de la communauté de leur nouvel emplacement, soit à la librairie principale de l’Université au Campus Nord. Leur expertise sera une valeur ajouté au moment même où la Librairie développe et maintient une présence en ligne accrue; une expertise déjà mit à contribution au bénéfice des professeurs des écoles francophones et d’immersion, des élèves et leurs parents, des étudiants et personnels du Campus Saint-Jean (CSJ) ainsi que les résidents du Quartier francophone, sans oublier la communauté franco-albertaine dans son ensemble.

Parlant des étudiants du CSJ, ceux-ci pourront acheter leurs manuels des cours à la Librairie principale et en ligne. En outre, la nécessité de bien servir les étudiants du Campus Saint-Jean est une priorité du doyen du CSJ, Pierre-Yves Mocquais. Ce dernier explore présentement diverses options avec la Librairie afin de fournir un service sur ​​le Campus pour la vente de manuels et autres matériels.

Une migration vers une Librairie le Carrefour électronique est une évolution nécessaire pour l'Université de l'Alberta. La disparition de l'une des dernières librairies physiques de langue française dans l'Ouest canadien peut être considérée comme une perte, mais le résultat peut aussi être un service de librairie plus efficient qui ira au-delà du campus et la ville d’Edmonton.